Sélectionner une page

Des vies

dans l’ultime nécessité d’un nouveau départ . Pas toujours dans le sens attendu . Une donneuse . Des personnes extraordinairement reconnaissantes .Une BD d’une grande délicatesse d’Ugo BERTOTTI

A partir d’une histoire vraie

70 personnes dont Selma , 49 ans , infirmière palestinienne , réfugiée en Syrie , embarquent clandestinement avec sa famille à destination de l’Italie . La mer devient agitée et lors du transbordement entre l’embarcation et le navire , celle-ci reçoit un violent coup à la tête , à l’origine d’un hématome cérébral .

1 donneuse , 3 receveurs …et 100 personnes – maillons pour cette chaîne de soins

Selma et sa famille, Hasan le médecin néphrologue de l’hôpital de Syracuse , Don Vito ,prêtre humaniste dans un village de montagne , Mimmo , jeune sergent engagé pour se sentir utile dans le monde , Maria , mère d’un étudiant , envers et contre tout …

Du côté de la famille de Selma , l’auteur nous éclaire sur le passé palestinien ( 1948 ) , les premiers camps de réfugiés ( d’abord au Liban , puis en Syrie ) et leur évolution jusqu’à ce jour .

Du côté des futurs receveurs , 3 trajectoires de vie qui viennent s’emmêler à 3 diagnostics , tous singuliers sans être rarissimes .

L’opportunité , aussi , d’en apprendre plus sur :

  • IBLIS , le diable dans l’Islam, celui qui veut défaire les liens
  • Muslah : l’intérêt collectif passe avant l’intérêt individuel ( P 55)
  • St Côme et St Damien , les frères jumeaux qui réalisèrent la première greffe de la jambe ulcérée d’un de leur patient à la peau blanche par celle d’un homme à la peau noire , mort depuis peu ( 300 ap JC )

La description DESSINEE des symptômes avant la greffe

Il y a l’essaim de mouches DANS le cerveau de Don Vito , reflet de l’excès de molécules d’ammoniac dans son sang que son foie n’arrive plus à épurer ; avec son corollaire : la peur de devenir fou .

Il y a la résurrection qui suit le premier jour de dialyse et qui permet à Mimmo de retrouver sa forme de sportif ; et le ou les deux autres jours suivants où il a l’énergie d’un poisson rouge dans un bocal .

Il y a la description de la dialyse péritonéale de Maria …par Maria , ses gestes , ses indispensables précautions et comment elle occupe son temps .

Au total , un projet pensé et porté par plusieurs

  • le Prof Bruno GRIDELLI , une sommité internationale dans la greffe du foie et qui a eu l’idée de cette bande dessinée
  • le Dr Hasan AWAD
  • le frère de Selma, Hana DWAH et son épouse Sandra
  • les 3 receveurs qui ont fait don de leur histoire à l’auteur
  • l’ISMETT : Institut méditerranéen pour les transplantations et thérapies de Palerme
  • l’association France Adot dont le dossier sur la don d’organes vient clore l’ouvrage

Le courage de Selma , enterrée dans le cimetière musulman de Malte

selon le souhait de son frère Hana , qui vit sur l’île . Voici une partie de son dialogue avec elle , alors qu’il se rend sur sa tombe :

Aujourd’hui , je voulais te parler de l’Italie , des personnes qui ont reçu tes organes . Elles nous ont fait savoir qu’elles tenaient beaucoup à nous remercier . Un gran bel gesto, comme disent les Italiens … Mais je suis d’accord avec toi, il n’y a pas grand mérite à ça . C’est plus difficile de monter sur un bateau .

P 146

Bon à savoir :

sur le même thème , le roman de Maylis DE KERANGAL ” Réparer les vivants “http://tpe-transplantation-cardiaque.e-monsite.com/pages/francais/le-livre.html

et un point de vue sociétal sur le don d’organeshttps://www.persee.fr/doc/sosan_0294-0337_2000_num_18_1_1481