Sélectionner une page


Déjà, tout de suite , Ehpad signifie Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes : nous sommes donc à des années lumière des villages de Floride où des octogénaires bronzés jouent au golf , nagent régulièrement en piscine et organisent des ” parties ” .http://sun-city-ville-privée-pour-seniors-aisés

La 1° fois que j’ai franchi le seuil d’un Ehpad , j’étais médecin coordonnateur : j’ai eu la sensation de pénétrer dans un ghetto : derrière moi, le monde dit normal , devant moi un monde avec ses règles, ses codes et surtout ses habitants très particuliers . Un monde dont personne ne parle jamais .

Un établissement avec un nom de fleur . Avec le recul , je lui trouve un air de grand bazar : de plein pied , loin du centre ville, cinq couloirs lumineux , en étoile . Les résidents disposent de chambres très vastes . Pour le reste, tout est empilement de pratiques , empilement de protocoles, empilement de tout et de rien , empilement de nationalités du personnel , empilement de non sens .

Ghetto, bazar , jungle …..Reste une indéniable humanité à laquelle chaque membre du personnel cherche à se relier , à différents moments de la journée , pour ne pas couler .

Dans ” Une femme ” Annie ERNAUX évoque sa mère , d’abord soleil , aux commandes d’une épicerie – café , puis progressivement ombre .

” Son histoire s’arrête

, celle où elle avait sa place dans le monde . Elle perdait la tête . Cela s’appelle la maladie d’Alzheimer , nom donné par les médecins à une forme de démence sénile .

P 89