Sélectionner une page

Je m’en étais fait tout … un mauvais film : sur l’affiche , Vincent Cassel et Reda Kateb , les mains dans les poches , limites crades : sûrement un films de mecs , pour mecs , genre braqueurs pour un mauvais hold-up . Et puis, je retrouve ” Hors-Normes” dans une liste de films sur l’autisme , rédigée par un autiste . Curieuse, je l’emprunte à la médiathèque .

Quel soulagement lorsque j’ai vu apparaître au générique les noms des réalisateurs Olivier Nakache et Eric Toledano ( le fabuleux ” Les Intouchables ” jusqu’au tout dernier ” Le sens de la fête ” : il n’y aurait pas tromperie sur la marchandise !

Entre fiction et réalité

Ce film se fait se rencontrer la réalité et la fiction autour d’enfants autistes et de leurs éducateurs : les réalisateurs ont inclus de vrais enfants autistes et de vrais éducateurs au milieu d’acteurs professionnels . Il nous parle d’un quotidien que l’on ne connaît pas, d’une vie qu’on n’a jamais vécu et , c’est le moins qu’on puisse dire , n’attire pas les projecteurs

L’association ” Le silence des justes ”

En 1994, les 2 réalisateurs ” tombent” sur cette association en Seine Saint-Denis , gérée par Stéphane Benhamou, où se côtoient des éducateurs de toute confession et rassemblés autour d’un seul but : le bien-être des enfants . A chaque fois qu’ils se rendent dans cette association, ils éprouvent de telles émotions qu’ils savent qu’ils vont en faire un film .

Vincent CASSEL interprète le directeur du “Silence des Justes ” et Reda KATEB l’encadrant et formateur des futurs encadrants.

L’Inspection Générale de l’Administration : IGA

Les activités de cette association sont épluchées à la loupe par 2 inspecteurs de l’IGA . Rien ne semble pouvoir faire coïncider les exigences bureaucratiques et réglementaires de la recherche permanente de solutions pour ces enfants dont aucune institution ne veut assurer l’accompagnement .

Une battle … pleine d’humour

Dans les locaux de l’association, une battle, arbitrée par Vincent et Reda , oppose 2 équipes de stagiaires sur la signification de tous les acronymes et abréviations du monde du soin dans lequel ils vont bientôt entrer . Vraie battle, vrais futurs encadrants, vraie volonté de bien faire , vrai désir de réussite professionnelle . Vous connaissiez l’USIDATU ? Voici le lien : http://pitiesalpetriere.aphp.fr/psychiatrie-de-lenfant-de-ladolescent/qui accueille des enfants porteurs d’autisme depuis juin 2012 … Seulement .

La normalité

n’est pas de sédater les gamins ou de les maintenir attachés . La normalité , c’est de les emmener à la patinoire ou à la montagne aux sports d’hiver . Même si la souffrance existe et peut déboucher sur des crises de violence .

Justesse du ton

Toute personne qui travaille ou a travaillé dans le secteur social reconnaîtra instantanément la justesse de ton du film .

( Le directeur ) a 40 mômes sous sa responsabilité , 24h sur 24, 7j sur 7 . Il est sur un bateau qui coule et il continue d’écoper avec une demie bouteille d’Orangina.

Vincent CASSEL dans le making -of du film .

La dernière scène , sur le périphérique, est issue d’une histoire vraie : elle montre à quel point, les éducateurs ont un rôle VITAL auprès de ces enfants .